La landing page pour tester votre marché

Pourquoi créer une Landing Page ?

La Landing Page c’est une page Web qui présente votre service ou produit dans le but d’enregistrer des contacts auprès de client potentiel (prospect). Elle est constituée d’un contenu visuel, textuel et d’un bouton cliquable nommé Call To Action (CTA).

C’est d’abord tester son marché

C’est un moyen efficace et peu onéreux de répondre à ces 3 questions :

  • L’idée répond-elle à un besoin ?
  • Existe-t-il un marché pour mon offre ?
  • Existe-t-il un public pour mon offre ?

Lorsque que vous voulez commencer un projet, c’est la première chose à faire et sans avoir à écrire une seule ligne de code. Cette démarche vous permet :

  • D’être présent sur internet
  • Tester ses propositions de valeurs
  • Gagner des utilisateurs
  • D’obtenir du feedback

Alors qu’une maquette de votre produit/service forme le MVP (Minimum Valable Product), la landing Page constitue le Pre-MVP.

Tout le défi réside à faire en sorte de donner envie à vos visiteurs de cliquer sur le bouton Call to Action

Vous êtes une sorte de magicien qui a pour objectif de trouver la bonne formule magique. Votre objectif est d’obtenir le contact de votre visiteur qui prouve l’intérêt qu’il porte pour votre service ou produit. C’est un contenu simple avec une description brève de l’offre ou le design est épuré.

Cette formule magique nécessite dans un premier temps de définir ces éléments :

  • L’offre
  • La valeur
  • Le Call-to-action

Pour l’offre, c’est distribuer une seule offre et guider le visiteur dans son acquisition. Cela peut être un ebook, une inscription à une version beta, une check-list pratique, une vidéo, etc.

Pour la valeur, c’est trouver la réponse à cette question « contre quoi échangeraient-ils quelles informations ? ». L‘information à collecter doit être pertinente.

Pour le Call-to-Action, c’est un engagement de votre visiteur d’un bouton visible qui doit donner envie comme « regardez la vidéo, c’est gratuit ».

Le formulaire est l’autre élément important de la Landing Page.

Quelques exemples :

landing page - code academy
landing page - trulia

Les principaux éléments de la landing page sont :

  • Une seule proposition de valeur en une phrase
  • Une image
  • Un bouton Call To Action

Enfin, la landing page doit être accompagnée d’une page de confirmation de souscription. C’est la page qui s’affiche après la souscription.

Les éléments optionnels de la landing page

Pour définir une description des fonctionnalités du produit/service qui peuvent être ajoutées, on aura :

  • Le logo
  • La phrase explicative

Vous pouvez ajouter les témoignages d’utilisateurs avec :

  • Sa photo
  • Sa profession
  • Son nom

Vous pouvez avoir également les marques qui utilisent votre produit/service ou encore des médias comme des blogs ou journaux qui citent votre produit/service.

Enfin, vous pouvez ajouter une vidéo qui explique le produit/service de manière rapide (20 à 30 secondes).

Avec l’ajout de ces éléments, vous devrez mettre un Call To Action identique à celui que vous avez en début de page.

Quelques étapes pour bien créer sa Landing Page

  • Définissez une identité grâce au Moodboard : Définissez votre identité de façon intuitive en sélectionnant des images qui illustrent votre idée. Elle doit refléter l’image que vous voulez transmettre. Racontez une histoire ! Vous pouvez vous servir de références culturels comme des personnages de films par exemple. Cependant, éviter de sélectionner des images en fonction de tendances.
exemple de moodboard issu du site Pinterest
  • Le choix du nom : Il doit être facilement prononçable. Il est le début de votre storytelling. L’utilisation de l’anglais peut se révéler davantage virale mai ce n’est pas une obligation. Vérifiez préalablement sa disponibilité en .com ou autre. Enfin, sachez que vous pouvez le tester auprès de personnes pour vérifier si elles vous disent “Ça sonne bien !“.
  • Le logo : Il doit représenter votre identité et ses valeurs. Visuellement, il est marquant.
  • La proposition de valeur : La phrase qui traduit la solution à un problème. A sa lecture, tout le monde doit facilement comprendre ce que vous faites.
  • Les éléments de votre Landing Page : Il doivent être cohérents et représenter des choix que vous aurez fait en amont pour vous différencier que ce soit dans la stratégie ou dans le design. Elle comprend aussi votre histoire, l’illustration de ce que vous faites, la description de votre produit ou service. Par exemple, si vous êtes dans l’innovation, il sera important de présenter une démo dans une section “Comment ça marche ?“.
  • Site + Branding : Après avoir construit une maquette de votre landing page en choisissant la typographie, les couleurs, l’emplacement des éléments… Vous aurez votre première intention. Vous pouvez aller à la réalisation de votre landing page finale et tester votre proposition de valeurs sur les réseaux sociaux.

Pour vous aider dans la réalisation de votre Landing Page, je te propose une formation, un guide pas à pas “Apprendre à coder une Landing Page : Un guide pas à pas sous Ruby on Rails” également disponible sur Kobo et Amazon

Tester sa Landing Page, une expérimentation pour trouver la recette qui fonctionne le mieux

Il y a deux façons :

  • La façon radicale
  • La façon incrémentale

Créer deux landing page diamétralement opposées est un bon point de départ pur commencer à optimiser chaque élément l’un après l’autre et de suivre le nombre de Calls To Action réalisés par les internautes.

Par exemple en comparant une landing page avec une section et une autre avec dix sections. Avec ce test, vous pourrez déterminer si votre cible est touchée par :

  • Une simple proposition de valeur (1 section)
  • Une proposition de valeur étayée par de nombreux arguments (10 sections)
landing page - recette

Vous réduisez les zones d’incertitudes de manières factuelles sans raisonner par pur instinct

A la fin du test, concentrez-vous sur celle qui récolte le plus d’e-mails pour accomplir les modifications suivantes :

Pour la landing page composée d’une section :

  • réduire/augmenter/supprimer votre proposition de valeur et votre image.
  • modifier les libellés de votre proposition de valeur et votre Call To Action.
  • modifier votre image :
    • trouver une image exprimant la peine ressentie par vos internautes sans votre proposition de valeur.
    • trouver une image exprimant la joie ressentie par vos internautes une fois qu’ils auront utilisé votre produit.

Le growth hacker est le profil recherché pour sa créativité à susciter l’intérêt de la cible visée

De profil ingénieur ou marketing, ses connaissances sont variées. Il possède une culture web, sociologique, en développement et en statistiques. Il est préférable qu’une seule et même personne réunisse ces compétences pour réduire le risque de pertes de performances. Il doit rapidement effectuer un certains nombres d’actions dans un planning à la semaine.

  • Formuler une hypothèse
  • Créer un prototype pour tester l’hypothèse
  • Tester sur une cible donnée le prototype
  • Analyser les résultats chiffrés
growth hacker

Le Growth hacker est une personne concentrée sur la croissance et seulement sur la croissance

landing page - growth

Définir ses indicateurs, les mesurer et prendre une décision

Vous devez vous définir des KPI’s (indicateurs) pour prendre la décision de continuer le projet ou de pivoter ou encore de l’arrêter.

Au minimum deux éléments sont à mesurer :

  • Le nombre de fois ou l’internaute clique sur le bouton
  • Le nombre de données insérées par l’internaute

Le parcours client peut être visualisé comme avec l’outil https://www.hotjar.com/ avec une formule de 1000 visualisations par mois.

Quelques outils pour créer la Landing Page

Les outils pour tester son marché

signature Pierre-Christophe

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.